[ SUNBIRDS ] Traversée de la Manche par le drone solaire de Sunbirds, Record établi !

Communiqué de presse

 

Lundi 14 Septembre 2020, la société Toulousaine Sunbirds, membre du Pôle a réussi sa traversée de la Manche en aller-retour avec son drone solaire. Au départ de Sangatte, à Blériot-Plage, le drone a décollé à 13h10 pour atterrir à 15h20 avec les batteries encore pleines. Il a pris la mer pour naviguer seul vers la côte de Douvres, en Angleterre, où il a fait demi-tour pour revenir en France. Grâce aux cellules solaires disposées sur ses ailes, le drone a réussi à voler durant tout le trajet avec ses batteries totalement rechargées. Il a ainsi franchi plus de 80km en 2h, uniquement grâce à une énergie renouvelable. La vitesse de vol du drone a été de 40km/h en moyenne. A son arrivée, le drone n’a pas manqué de manquer le coup en réalisant un « tonneau de la victoire » !

Pour la première fois au monde, un drone léger a réalisé une traversée trans-maritime entre deux pays, en aller-retour, le tout par l’utilisation d’une énergie renouvelable. Sunbirds cherche ainsi à démontrer que les futures solutions aériennes peuvent être à la fois performantes, légères, simples d’utilisation et respectueuses de l’environnement.
Ainsi, le drone de Sunbirds a utilisé l’énergie solaire pendant les 2h de trajet pour alimenter son moteur et parcourir près de 100km en pleine mer en toute autonomie. Une équipe a suivi le trajet par bateau pour assurer la sécurité du vol.

Un record mondial homologué par l’Aéro-Club de France
Cette performance inédite constitue un record mondial homologuée par Jack Krine, membre de l’Aéro-Club de France. Officier de l’ordre du mérite et détenteur de la Médaille de l’Aéronautique, Jack Krine est un véritable monument de l’aéronautique, ayant plus de 400 meetings aériens à son actif sur 42 types d’avions, Il a été instructeur de combat sur Mirage III et a intégré la patrouille de France en 1976 comme équipé intérieur pour ensuite devenir second solo.
Témoignage de Jack Krine : « Je suis ravi d’avoir assisté à ce record, car c’est la première fois que je vois un aéronef atterrir après 2h de vol avec autant de carburant qu’au moment du décollage »

  • Lire le communiqué de presse : ici
Toutes nos félicitations pour ce record !