[ ANYWAVES ] ANYWAVES se lance dans le développement d’une technologie Reflectarray pour constellations de nanosatellites

capture.jpg

 

ANYWAVES, membre du Pôle, seul pur équipementier européen d’antennes pour les constellations de satellites, vient d’être sélectionné par le CNES pour démontrer la faisabilité technologique d’une antenne Reflectarray pour nanosatellites.


Retenu à l’issue d’un appel d’offre, l’industriel toulousain se lance désormais dans le développement d’une antenne dépliable de type Reflectarray, opérationnelle de la bande X à la bande Ka et adaptée aux plus petites plateformes.


Objectif affiché : développer à terme la filière industrielle française d’antennes grand gain dépliables et ouvrir la voie à de nouvelles missions d’exploration du système solaire et applications commerciales en orbite basse.   


L’intérêt porté par la France et l’Europe pour les missions d’exploration du Système Solaire ne cesse de croitre ; il faut désormais se tourner vers les communications du futur impliquant des liens bord-sol et bord-bord avec un effort tout particulier porté vers les communications lointaines entre un porteur de petite taille et la Terre.


C’est dans ce contexte impulsé par la NASA dont les cubesats MarCO-A et MarCO-B sont déjà équipés d’une technologie Reflectarray en bande X que le CNES a récemment lancé une consultation pour démontrer la faisabilité technologique de cette solution jusqu’à la bande Ka par la filière industrielle française.


Pour adresser cet enjeu, ANYWAVES s’entourera d’acteurs majeurs du New Space tels que CLIX Industries , COMAT, ou encore MECANO ID.


Le chantier, découpé en trois phases, a été officiellement lancé le 16 décembre dernier avec comme première étape la réalisation d’un démonstrateur d’antenne Reflectarray. Il faudra 12 mois pour boucler ce premier cycle avant de pouvoir envisager la suite des opérations :  développer et qualifier un modèle d’ingénierie puis tester un modèle de vol pour la première mission d’opportunité.


L’objectif final du projet est de disposer d’une antenne de type Reflectarray composée d’un ou plusieurs panneaux, aménageable sur un nanosatellite de format 6, 12 ou 16U et compatible d’un fonctionnement RF pouvant aller de la bande X à la bande Ka.

 

En remportant cet appel d’offres, ANYWAVES se voit ainsi confier l’opportunité d’initier la filière française de Reflectarray pour nanosatellites. ANYWAVES compte devenir le premier antenniste européen à mettre en orbite un Reflectarray en bande Ka pour des besoins commerciaux.
C’est pour l’équipementier l’occasion de développer son portefeuille produits, de monter en gamme et de proposer des antennes orientées charge utile, ce qui s’inscrit parfaitement dans la feuille de route qu’il s’était préalablement fixée.

 
LIRE LE COMMUNIQUE DE PRESSE :