Safran initie l’étude d’une filière de biocarburants dans le Sud- Ouest de la France

Bordes, le 10 mars 2020
10 Mars 2020
2020-03-10_-_safran_to_study_biofuels_production_in_southwest_francecremy_bertrand_-_safran.jpg

Safran Helicopter Engines, Euralis, Teréga, ACD (Aquitaine Chimie Durable), Chemparc, Agri Sud Ouest Innovation, Xylofutur, la CCI Pau Béarn, l’Université de Pau et des Pays de l'Adour et le pôle de compétitivité Aerospace Valley ont signé une lettre d’intention pour étudier la faisabilité technologique et économique de la création d’une filière d’approvisionnement en biocarburants aéronautiques dans le Sud-Ouest de la France. Cette lettre a été signée en présence d’Alain Rousset, Président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine.

Les différents acteurs vont évaluer les besoins et les savoir-faire présents localement dans le domaine de l’agro-industrie, de la chimie et de l’énergie pour fabriquer et distribuer du biocarburant aéronautique durable. L’écosystème aéronautique implanté en Région (aéroports, bases aériennes, industriels) pourrait ainsi bénéficier de cette filière de proximité de carburants durables, certifiés et « drop-in », c’est-à-dire utilisables sans modification du moteur et sans impact opérationnel.


« Pour réaliser sa transition environnementale et atteindre ses objectifs de croissance neutre en carbone à partir de 2020, la filière aéronautique doit agir à différents niveaux, avec notamment à court et moyen terme l’utilisation de biocarburants aéronautiques. La Nouvelle-Aquitaine possède sur son territoire des filières d’excellence agro-industrie, chimie, énergie permettant la création d’une filière d’approvisionnement en carburant de ce type. La Région soutient donc cet engagement qui s’inscrit dans une vision durable de l’aviation », a déclaré Alain Rousset, Président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine.


« Le groupe Safran est engagé en faveur d’une aviation plus respectueuse de l’environnement. Le succès de cette transition environnementale nécessitera de mobiliser un éventail de technologies. Safran Helicopter Engines est engagé sur plusieurs d’entre elles comme l’hybride électrique, le design de turbomoteurs optimisés ou les carburants alternatifs. La volonté de catalyser le développement d’une filière locale de biocarburants répond à cet objectif. Nos moyens d’essais moteurs pourront servir au développement de carburants alternatifs plus avancés sur le plan environnemental », explique Franck Saudo, Président de Safran Helicopter Engines.


« Nous sommes convaincus que l'agriculture doit jouer un rôle primordial dans la transition écologique et dans l'efficacité énergétique. Depuis dix ans avec nos partenaires nous valorisons la production de bioéthanol dans le Sud-Ouest. C'est fort de cette expérience que nous souhaitons nous engager dans la création d'une filière de biocarburants aéronautiques », précise Christian Pèes, Président d'Euralis.


« La réduction de l’empreinte environnementale du transport aérien est la grande priorité de la filière et donc du Pôle Aerospace Valley. Le développement de carburants alternatifs non fossiles sont à la fois une des  principales solutions qui vont permettre d’atteindre les objectifs très ambitieux que nous nous sommes fixés, et une opportunité de création de valeur sur notre territoire », a déclaré Yann Barbaux, Président d’Aerospace Valley.


Par rapport au kérosène conventionnel, les biocarburants ont l’avantage d’avoir un meilleur bilan carbone sur l’ensemble de leur cycle de vie (de la production à leur utilisation). Lire la suite...

 

Crédits photos : ©Remy Bertrand - Safran