Résultat des Appels à "Etude de Faisabilité Fabrication Additive, Avion + électrique, technologies spatiales"

26 Juillet 2017

Dans le cadre de l’action collective « Collectif 2016 » portée par le pôle Aerospace Valley et financé par les DIRECCTE Nouvelle Aquitaine et Occitanie, trois appels à étude de faisabilité ont été lancé en février dernier sur les thématiques Fabrication Additive, Avion + électrique et Technologies spatiales.

Des dossiers ont été reçus et examinés par un jury qui en a présélectionné certains pour un passage à l’oral.

A l’issue de ces auditions, le comité de pilotage (DIRECCTE et Pôle) a retenu 14 études de faisabilité (6 pour la partie Fabrication Additive, 2 pour la partie avion + électrique, 6 pour la partie Technologies Spatiales) qui bénéficieront d’une aide financière pouvant atteindre 50% des dépenses éligibles.

Ces 14 études sont les suivantes :

Partie Fabrication Additive :

  • ENERGI porté par Fusia en partenariat avec SAFT qui traite de l’utilisation de la Fabrication Additive pour réaliser unsystème de refroidissement de batterie
  • TECHNOFAM porté par Fusia en partenariat avec Safran Ventilation Systems qui traite de l’utilisation de la Fabrication Additive pour réaliser un système de vanne fortement sollicitée
  • REPPORT porté par Sogeclair Aerospace en partenariat avec ATR visant à étudier un moyen de réparation de pièces par fabrication additive portatif
  • CESAR porté par Mecaprotec, en partenariat avec Fusia, qui vise à étudier le domaine d’application du procédé de CND par ressuage  sur les pièces réalisées en fabrication additive
  • CORAM porté par Aérosoft qui vise à étudier l’utilisation de la technologie de Fabrication Additive pour fabriquer des solutions de réparation
  • CRO2 porté par OPTALM en partenariat avec ATR qui vise à évaluer la technologie de DED pour la réparation de pièces

 

Partie Avions + Electrique :

  • MIRE porté par Deep Concept qui traite de la conception et la fabrication de module de puissance à base de composants de haute performance dits « grand gap »
  • P-SPYKE porté par Edison Ways qui veut valider les gains attendus, en termes de masse principalement, de leur technologie innovante de réseau de distribution dans le cadre et els contraintes aéronautiques

 

Partie Technologies Spatiales :

  • SAM-3D porté par OPTALM qui propose un procédé de conception et de fabrication de structures anisotropes de type sandwich, fonctionnalisées mécanique et thermique, pour des applications en environnements sévères dans les domaines aéronautique et spatial.
  • « Panneaux Raidis Soudés » porté par AVENTIS qui cherche à caractériser de nouvelles technologies d’assemblage ou de mise en forme pour des panneaux raidis : FSW Friction Stir Welding (soudage par friction malaxage) et MPW Magnetic Pulse Welding (Soudage par impulsion magnétique)
  • « Solution de Collage innovante » porté par RESCOLL qui traite de solutions de collage fonctionnalisée, avec de meilleures performances structurales, conformes à REACH, plus compétitives, et fabriquées en France pour de nouveaux concepts d’assemblages des plateformes spatiales.
  • « Structure Satellite Innovante pour Constellation » porté par COMAT qui cherche à étudier un procédé de mise en forme par emboutissage et électro-hydroformage pour réaliser des panneaux de structure satellites.
  • « Amplificateurs faible bruit » porté par CALLISTO pour développer des produits compatible nanosat.
  • « Solution de drapage automatisé » porté MECANO ID pour développer un moyen en partie automatisé pour la production de pièces composites à destination du spatial.