Les acteurs toulousains du spatial au service du Vendée Globe

Table ronde co-organisée par Aerospace Valley et le Club Galaxie chez Météo France - le 06 janvier 2017
11 Janvier 2017

Alors que les deux leaders de la course au large en solitaire Armel Le Cléach et Alex Thomson s’apprêtaient à faire leur entrée dans l’Atlantique Nord, vendredi dernier à Toulouse, les acteurs toulousains de la filière spatiale ont été invités à présenter les services satellitaires développés depuis Toulouse pour renforcer la sécurité des skippers du Vendée Globe.

L’évènement a été organisé à l’initiative du Club Galaxie* en partenariat avec le Pôle Aerospace Valley, le CNES, CLS et Météo France qui accueillait pour l’occasion dans son centre de conférence près de 150 participants.

S’il était nécessaire d’en faire encore la démonstration, cette table ronde a mis à l’honneur les ingénieurs et techniciens qui œuvrent depuis la région toulousaine pour fournir aux navigateurs solitaires actuellement en course, les services satellitaires qui accompagnent cette formidable épreuve sportive. Des services qui ont été passés en revue par Richard Silvani, prévisionniste météo marine « routeur » depuis 1989, Sophie Besnard, ingénieur océanographe, chef de projet Vendée Globe qui fournit aux organisateurs deux services opérationnels de localisation des bateaux et de détection des glaces. Eric Luvisutto, responsable des programmes de collecte de données et de localisation au CNES a pour sa part expliqué qu’il y avait au total cinq types de satellites utilisés dans la course, de télécommunications, navigation, météorologie, détection des icebergs et enfin de localisation dédiée aux opérations de sauvetage. Il a également rappelé que Toulouse abritait le Centre de consultation médicale maritime qui à distance répond aux urgences médicales qui surviennent au large sur tout type de navire.

Le skipper breton Roland Jourdain et Sophie Vercelletto qui de 2003 à 2010 a dirigé la société organisatrice du Vendée Globe, avant de fonder ensemble en 2007 la société Kaïros qui s’est occupée, pour cette édition 2016 du Vendée Globe, de préparer le voilier SAFRAN.

Enfin, cerise sur le gâteau pour les passionnés de course au large qui étaient présents : le skipper Jean Le Cam est intervenu en direct pour partager son enthousiasme dans cette remontée de l’Atlantique qui semble lui être favorable et expliquer à son tour combien les services de détection des icebergs développés par CLS lui avait été utile durant toute sa navigation dans les mers du Sud.

 

« Le tour du monde à la voile en solitaire, sans escale et sans assistance… Sans assistance ? C’est sans compter sur ce que le spatial apporte à cette épreuve ! Toulouse est évidemment au centre du dispositif ! » s’est réjoui sur les réseaux sociaux, Jean-Claude Dardelet venu représenter à Météo France, le Maire et président de Toulouse Métropole.

 

 

*Le Club Galaxie regroupe 80 sociétés et institutions issues des secteurs des télécommunications, de l'informatique, l'électronique, les transports,  la biotechnologie, la banque, les assurances, le conseil, les services, l’environnement, et bien sûr le spatial.

 

Contact: Sylvie LAGARRIGUE